Nous avons interpellé nos élus au sujet de la nouvelle politique de facturation des salles de réunion publique de la ville de Toulouse.

Il nous parait inconcevable que le principe de gratuité soit remis en cause pour des associations bénévoles.

Vous trouverez, ci-dessous, la lettre que nous avons remise à nos élus.

Télécharger (PDF, 40KB)